Chapitre 1 La logique entrepreneuriale

1. La logique entrepreneuriale : un état d’esprit et la démarche
1.1 Entrepreneuriat est sa logique
A. Selon JOSEPH SCHUMPETER
Un entrepreneur est un agent économique dont la fonction est d'exécuter de nouvelles combinaisons de production qui correspondent à de nouveaux :
  • Objets de consommation
  • Méthodes de production
  • Marchés
  • Types d'organisation industrielle
Pour réaliser ces nouvelles combinaisons, l'entrepreneur doit être capable de percevoir les opportunités, de savoir comment les exploiter et d'en tirer de la valeur.

B. Définition de l’entrepreneuriat
Correspond à la faculté d’identifier et de faire fructifier une valeur marchande en faisant coïncider une innovation et un besoin. C’est un état d'esprit et une dynamique d'action. Elle a pour qualités :
  • La prise de risques
  • L'esprit d'initiative
  • La force de conviction
  • La pugnacité...
Mais au-delà de ces caractères, il se distingue par sa capacité à :
  • Appréhender le changement
  • Repérer des opportunités de développement
  • Faire quelque chose de nouveau.

C. Définition de la logique entrepreneuriale
Processus complexe de détection et d'exploitation d’opportunités. Elle implique toujours :
  • La capacité d'identifier
  • d'Exploiter
  • Tirer profit des opportunités
Qui peuvent naître sur un marché et de les exploiter pour créer de la valeur.

1.2 De La Logique au processus entrepreneurial
A. Les moteurs du processus
L'investissement correspond à l'engagement de diverses ressources : financières, matérielles, connaissances, expérience, temps, qualités personnelles et compétences propres à l'entrepreneur.
L’organisation implique la combinaison des ressources et des compétences pour obtenir de la valeur.
L’innovation doit répondre aux besoins du marché. Il peut s'agir :
  • D’un produit : nouveau qui n'existait pas auparavant ou qui présente des caractéristiques nouvelles le rendant nettement plus performant, plus attrayant ou plus original aux yeux des clients.
  • D’un service : nouveau fondé sur un savoir-faire spécifique.
  • D’un procédé : nouveau reposant sur la mise en oeuvre de méthodes de production ou de distribution nouvelles.

B. Les grandes phases du processus
2. Les composants de la logique entrepreneuriale
Comprend 4 grandes composantes :
1. L’exploitation d’une opportunité d’affaire
2. L’organisation et la mobilisation de ressource
3. Création de valeur et de pérennité à l’organisation
4. Innovation à l’origine de la création de valeur

Elles servent à :
  • Exploiter une opportunité d’affaire en mobilisant des ressources
  • Créer de la valeur pour ceux qui font vivre (parties prenantes) et garantir la pérennité de l’organisation, il faut innover
  • Innover et recherchant et en exploitant des opportunités d’affaires


2.1 Différence entre entrepreneur et manager
3. La logique entrepreneuriale dans les grandes entreprises
3.1 Pourquoi dans les grandes entreprises
A. Développer la compétitive face à la concurrence
Pour maintenir leur compétitivité face à la concurrence et développer de nouvelles stratégies, les grandes entreprises doivent faire preuve d’une capacité de :
  • De repérer de nouvelles opportunités ou des changements significatifs
  • D’innovation permanente pour favoriser l'émergence de nouvelles « combinaisons
  • Capacité de rétractation instantanée par la flexibilité et l'adaptabilité de leurs structures et de leurs compétences.

B. S’adapter rapidement et efficacement aux changements environnementaux
D'autres facteurs poussent une grande entreprise à adopter une orientation entrepreneuriale :
  • L’exploitation de toutes les opportunités traditionnelles et la raréfaction des opportunités de développement
  • La rapidité des changements technologiques qui rend rapidement obsolètes certains produits ou certaines activités
  • Le changement des styles des normes de consommation, du comportement des consommateurs... qui rendent les besoins très versatiles
  • Le contexte politique dont les décisions affectent la concurrence à travers la déréglementation, les exigences de sécurité et les nouvelles normes...

3.2 Les conditions de réussite
La logique entrepreneuriale dans une grande entreprise ou intrapreneuriat peut prendre plusieurs formes. Pour maintenir et optimiser la logique entrepreneuriale dans une grande entreprise, il faut:
  • Accorder la priorité à la recherche et à l'exploitation d’opportunités
  • Mettre en place une structure souple et flexible au service des opportunités et des stratégies
  • Faire évoluer rapidement les stratégies de l'entreprise et de la direction en fonction des opportunités
  • Décentraliser la prise de décision en faveur de ceux qui peuvent exploiter une opportunité
  • Exiger des résultats par une transformation de l'opportunité en valeur
  • Répartir les ressources pour éliminer toute rétention d'information
  • Rendre les informations accessibles et faire émerger les opportunités
  • Encourager les personnes à mettre en commun leur savoir, leurs compétences, leurs talents...
  • Permettre aux personnes qui le souhaitent de concrétiser un projet
  • S'assurer que les personnes et les équipes reçoivent la formation et le soutien nécessaires à leurs activités
  • Mettre en place une culture d'entreprise tournée vers l'innovation et la prise de risques
  • Etc…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chapitre 8: Les Investissements et Leur Rentabilité

Chapitre 9: La mise en valeur de l’offre

Chapitre 8: L’animation de l’équipe commerciale