Chapitre 15: les Modalités de développement Stratégique


Une fois les stratégies globales et les stratégies de domaine défini, l’entreprise doit réfléchir aux modalités de leur développement. 3 modes de croissance s’offrent à l’entreprise : La croissance organique, la croissance externe ou la croissance conjointe. Par ailleurs, l’entreprise peut choisir de mener sa stratégie au niveau national ou au niveau international.

1. Les modalités de croissance de l’entreprise 

1.1 La croissance organique (ou interne)

La croissance organique (ou croissance interne) d’une entreprise consiste à développer sa stratégie à partir de ses propres ressources et compétences. L’entreprise se développe seul, par des investissements productifs et commerciaux, sans s’associer ou se regrouper à d’autres firmes. La croissance organique et financée par emprunt ou autofinancement.
Faute de pouvoir recourir à des acquisitions ou des collaborations, la croissance interne et parfois le seul mode développement possible pour entreprises.

1.2 La croissance externe

La croissance externe consiste, pour l’entreprise, assez développé par l’acquisition de ressources de compétences d’entreprises. Ce type de croissance peut prendre de multiples formes comme la fusion, l’absorption ou l’acquisition.

1.3 La croissance conjointe

La croissance conjointe consiste, pour une entreprise, à coopérer avec une ou plusieurs autres entreprises, chacune restante indépendante. Chacune des entreprises engagent une partie de ses ressources dans un projet commun. Il existe en grande variété de collaboration tant en terme de forme que de complexité

Les collaborations peuvent avoir lieu entre entreprises concurrentes. Les alliances permet à des concurrents d’apporter chacun leur point fort un projet commun, de donner naissance à une activité qu’aucun d’entre eux n’aurait été capable de développer seul, ou d’obtenir une plus grande visibilité et une crédibilité accrue.

Les collaborations peuvent également avoir lieu entre entreprises non concurrentes. Elles correspondent souvent des partenariats entre les entreprises qui entraînent des relations de client/fournisseur. Elles offrent alors une voie intermédiaire entre l’intégration et le simple recours aux marchés. Le fournisseur ça sur un débouché commercial et le client peut obtenir une offre adaptée à ses besoins. Les partenariats peuvent être également de simples accords enfin, par exemple, d’exploiter conjointement une clientèle oui ressources.

La croissance conjointe de prendre de multiples formes juridiques. Elle peut donner lieu à la création d’une structure spécifique (ex: filiale commune, GIE) ou résulte d’une d’un contrat (ex : Contrat de sous-traitance, contrat de cession, contrat de franchise).

2. L’internationalisation

2.1 Les raisons de l’internationalisation

L'internationalisation peut relever aussi bien des stratégies globales (ex : Extension du marché d’un produit unique, recherche de nouveaux métiers), des stratégies concurrentielles (ex : Je recherche de faible coût de main-d’œuvre), que du mode de développement choisi (ex : Acquisition d’entreprises étrangères, collaboration avec des entreprises étrangères).
Deux 2 principales pousse les entreprises à s’internationaliser :
  • La recherche de débouchés : L'insuffisance ou la saturation de la demande du pays d'origine, la volonté de réduire les risques liés à la présence sur un seul marché, l'existence d'une concurrence mondiale, une réglementation trop contraignantes peuvent amener l'entreprise a s’internationaliser 
  • La recherche d’avantage concurrentiel : L'accèdes à la main-d'œuvre à bas coût, la volonté de sécuriser les approvisionnements, l'opportunité représentée par certaines zones géographiques, ainsi que des avantages financiers ou fiscaux peuvent également amener une entreprise à se développer au niveau international 
L’internationalisation concernée les grands mais également de plus en plus les PME.

2.2 Les modalités de l’internationalisation

L'internationalisation peut prendre de multiples formes, la simple exploitation de produits, en passant par des contrats de licence à l’étranger ou la franchise international, l’implémentation commerciale de bureau, d’entrepôt, de succursale de filiales, l’implémentation d’unités Industriels, jusqu’à l’avènement de véritables entreprises multinationales mondiales.

L’entreprise multinationale désigné d’entreprises présentes sur plusieurs zones géographiques, chacune de ces zones correspondant à un domaine d’activités stratégiques différentes. L’entreprise mondiale est celle dont le marché, pour un DAS est mondial.

L’internationalisation Les Etapes 

  • Déterminer le potentiel d’internationalisation de différents marchés 
  • Identifier les sources d’avantages concurrentiels liées à l’international 
  • Les stratégies d’internationalisation 
  • Evaluer le potentiel des marchés internationaux 

Les stratégies internationales 

  • Le dilemme global-local désigne l’arbitrage entre standardisation internationale des offres ou leur adaptation aux spécificités locales 
  • Les stratégies internationales sont : l’exploration simple, l’exportation complexe, l’approche multidomestique et l’approche globale

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chapitre 8: Les Investissements et Leur Rentabilité

Chapitre 9: La mise en valeur de l’offre

Chapitre 8: L’animation de l’équipe commerciale